Biographie

chanson/folk/world 

C’est en posant sa valise à Rennes il y a 20 ans,

que Mandragore à alors choisi d’apprendre la harpe celtique pour accompagner sa voix. La petite harpe, pas la grande, parce qu’avec la grande, on ne peut pas voyager!

Mais si la harpe c’est pratique pour voyager! Avec cet instrument elle a tout d’abord découvert les musiques celtiques, puis son goût pour les musiques ethniques l’a poussée à adapter de nombreux traditionnels de méditerrannée, d’orient. 

Après avoir reçu l’enseignement d’Anne-marie Jan elle rencontre La chanteuse-harpiste Elisa Vellia avec qui elle étudie les musiques grecques.

Paralèllement, elle suit l’enseignement du chanteur Olivier Leroy, spécialisé en chant indien.

 

Avec la rencontre du tympanoniste Fred Dupont en 2003, naît un duo, et un CD:Mandragore et Del Ponte

En 2008, Mandragore réalise un long voyage jusqu’en Ouzbekistan avec sa harpe dans un but ethno-musicologique : échanges, enregistrements, croquis qui sont rassemblésdans BD/CD (car Mandragore est aussi dessinatrice de BD), Ipak Yoli, route de soi(e).

En 2010, elle sort un nouvel album: Virage, accompagnée d’autres musiciens pour interpréter cette fois ses propres chansons (en français), sur des arrangements d’influence world/folk.

Puis en 2018 elle fonde le trio Ley.lek avec l'accordéoniste Adrien Séguy et le Qânuniste Mahdi M'kinini avec lesquels elle revisite les musiques de la route de la soie.